Aller au contenu
Accueil » Actualité » Mot de clôture de l’Intersyndicale National du Congo à l’occasion de la 1er session Extraordinaire de la 36e Session ordinaire du Conseil National du Travail

Mot de clôture de l’Intersyndicale National du Congo à l’occasion de la 1er session Extraordinaire de la 36e Session ordinaire du Conseil National du Travail

Du 19 au 22 avril 2022 à l’Institut National de Préparation Professionnelle, s’est déroulé la 1er session Extraordinaire de la 36e Session ordinaire du Conseil National du Travail à Kinshasa / République Démocratique du Congo.

Ce Conseil National du Travail était composé de : Banc Employeurs, Banc Syndical, partie gouvernementale. lors de son dernier jour de clôture, Le Coordonnateur de l’intersyndicale Nationale du Congo Guy KUKU GEDILA, Président de la CDT à prononcé le discours de clôture du banc Syndical :

 »

  • Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement ;
  • Madame la Directrice Pays de l’Organisation International du Travail ;
  • Mes dames et Messieurs des organisations professionnelles des employeurs ;
  • Mes dames et Messieurs, distingués invités en vos titres et qualités respectifs.
  • Chers camarades

A l’occasion de la clôture de cette première session extraordinaire de la 36ème session ordinaire du conseil National du Travail, le banc Travailleurs remercie particulièrement Son Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale  pour l’esprit d’ouverture qu’elle a fait montre dans les préparatifs de cette session dont tous les points ont été examinés et acquis le consensus de toutes les parties.

Il convient, ce pendant de souligner que pour la journée du 06 avril proposée et dédiée au prophète Simon Kimbangu, les parties sont tous d’accord sur le fait qu’une journée doit être consacrée en sa mémoire pour recomposer la lutte qu’il a menée à l’honneur et dignité de l’homme noir.

Une simple réserve est émise seulement pour la date qu’il faut véritablement consacrée. C’est ainsi que le banc Travailleurs souhaite rencontre le chef de l’Etat pour exprimer vivement ses meilleurs souhaits.

L’Intersyndicale souhaite aussi qu’a l’instar de ce qui se faisait avec les présidents KASA-VUBU et MOBUTU, que Joseph KABILA n’a pas fait, son Excellence Monsieur le Président de la République reçoive régulièrement les représentants des travailleurs et des Employeurs afin de consolider le lien entre le monde du Travail et le pouvoir institutionnel.

Dans cette perceptive, nous aurions souhaité qu’a l’occasion de la fête International du Travail le 1er Mai prochain que le Chef de L’Etat reçoive les représentants des Travailleurs.

Nous vous saurons gré Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale de bien vouloir faire parvenir cette demande auprès du Président de la République Chef de l’Etat qui n’a pas encore reçu les représentants des Travailleurs pour écouter leurs désidératas depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême.

Cela nous semble injuste parce que les Travailleurs sont ceux-là même qui accompagnent le Chef de l’Etat, jours et nuits pour l’accomplissement de ses projets et de son Programme d’action. Le Conseil notera aussi que les Travailleurs avec les autres Banc notamment, les employeurs et le banc gouvernement se sont fait des concessions pour que cette session se clôture en beauté. C’est ici le lieu de souligner le bon climat de travail et l’ambiance qui a caractérisé tous nos travaux.

C’est pour cela que nous remercions tous les membres du Conseil National du Travail en cette session pour leur esprit de sportivité et de compréhension mutuelle ayant abouti à tous ces compromis.

  • Excellence Madame la Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement ;
  • Madame la Directrice Pays de l’Organisation International du Travail ;
  • Mes dames et Messieurs des organisations professionnelles des employeurs ;
  • Mes dames et Messieurs, distingués invités en vos titres et qualités respectifs.
  • Chers camarades

Avant de clôturer notre propos, nous voudrions vous rappeler qu’au début de cette session, les Travailleurs ont attiré votre attention particulière sur des problèmes urgents liés à la vie chère déclenchée par la guerre en Ukraine.

A ce sujet, tous les gouvernements du monde entier, sont entrain de rechercher les solutions pour protéger leurs populations et surtout ceux qui vivent dans la précarité. Or, les travailleurs Congolais sont dans cette catégorie. Il est donc urgent de penser à une session qui doit statuer sur le pouvoir d’achats des travailleurs amenuisé par cette crise Mondiale.

Tout en espérant que nos voix seront entendues cette fois-ci et, dans l’esprit du bon partenariat nous félicitons le banc gouvernement, le banc Employeurs, ainsi que tous ceux qui ont travaillé pour rendre cette session possible.

Que Dieu bénisse la RDC et ses autorités nous vous remercions

Pour le Banc Travailleurs

Guy KUKU GEDILA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.